Accueil du site La Compagnie de la Bete Noire La Compagnie La compagnie

Une image au hasard

  • Le vent souffle sur Erzebeth, Alice Piemme

    Voir l'Article Galerie photos

Recherche

En mars 2009, Céline Delbecq et Charlotte Villalonga fondent la Compagnie de la Bête Noire, suite au premier spectacle qui les réunit : Le Hibou.

L’objectif fixé de la compagnie est de questionner la société à travers une recherche artistique qui s’attache à mettre en scène les tabous et discordes de notre société d’aujourd’hui, notamment en donnant la parole aux minorités. Elle met en écho l’intime et le politique, questionne la place de l’individu dans et face au collectif, met en scène des femmes et des hommes en prise avec les mutations de nos sociétés et les bouleversements que cela implique dans leur manière d’être au monde.

L’œuvre de la compagnie est marquée par des thématiques de société telles que l’inceste, le suicide, l’accompagnement dans la mort, la folie, l’enfance, à travers le prisme de la création théâtrale sans limite posée sur les formes d’expression.

Dans un premier temps, la compagnie s’adressait tant au jeune public (Le Hibou, Supernova) qu’au tout public (Hêtre), pour finalement ne se consacrer qu’au tout public (Abîme, Eclipse Totale, L’Enfant Sauvage, Le vent souffle sur Erzebeth, Cinglée).

La compagnie travaille en deux étapes :
-  Un travail d’écriture
Autrice de la FWB, Céline Delbecq est éditée chez Lansman et à l’Avant-Scène Théâtre. Ses textes ont été couverts de nombreux prix en Belgique et à l’étranger. Elle est régulièrement invitée à l’étranger pour des rencontres, conférences, tables rondes, ateliers d’écriture : en France (Francophonie en Limousin, Centre Wallonie-Bruxelles à Paris, France Culture, SACD, Festival d’Avignon, Foires du livre, etc), en Tunisie (Festival Hammamet), au Mexique (Festival de la Dramaturgia, Guadalajara), au Canada (Festival du jamais Lu Montréal, Biennale Zone Théâtrale Ottawa), à Haïti (Festival Les Hélènes, Port au Prince). Ses textes sont traduits en anglais, espagnol, italien, roumain, ukrainien et montés en France, au Canada, au Mexique, en Arménie.
-  Une mise en scène
«  Ce qui m’intéresse, dans la mise en scène, ce sont les sous-couches, ce qui n’est pas écrit, les trous du langage. Année après année, avec la complicité des acteurs et particulièrement celle de Charlotte Villalonga, je cherche un langage théâtral physique précis, qui favorise la métaphore plutôt que le réalisme ; il alterne ainsi parole et silence, jeu réaliste et représentation métaphorique, tétanie et sensualité, ombre et lumière. » C. Delbecq

La Compagnie bénéficie aujourd’hui d’une aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles (contrat-programme) ainsi que du soutien de nombreuses institutions théâtrales francophones belges et françaises. Céline Delbecq est artiste associée au CDN de Montluçon (France) et au Rideau de Bruxelles. La compagnie est en résidence administrative au Théâtre 140.

Spectaclographie

Le vent souffle sur Erzebeth, 2017. Coproduction : Manège.Mons, Théâtre de Liège, Rideau de Bruxelles, CDN de Montluçon (France), Atelier Théâtre Jean Vilar, Maison de la Culture de Tournai, Théâtre de l’Ancre, Eden-Charleroi et Compagnie de la Bête Noire (création le 10 octobre 2017)

L’Enfant Sauvage, 2016. Production solidaire et collective (18 partenaires de la FWB)

Eclipse Totale, 2014. Coproduction : Manège.Mons, Théâtre les Tanneurs, Maison de la Culture de Tournai, Compagnie de la Bête Noire. Avec l’aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles – Service du Théâtre

Abîme, 2012. Production : Compagnie de la Bête Noire. Avec l’aide du CED-WB, la Maison de la Culture de Tournai, le BAAT, le Théâtre des Doms et le soutien de Willy Decourty, Bourgmestre de la commune d’Ixelles, Yves de Jonghe d’Ardoye, Echevin de la Culture des membres du Collège des Bourgmestre et Echevins

Supernova, 2011. Production : Compagnie de la Bête Noire. Avec le soutien de la Maison de la Culture de Tournai, le vieux Moulin de Saint-Denis, le Centre Culturel de Bastogne, Maison de la Création de Laeken

Hêtre, 2010. Coproduction : Maison de la Culture de Tournai, théâtre du Méridien

Le Hibou, 2009. Coproduction : Compagnie de la Bête noire, Zététique Théâtre